14 June 2019

Hong Kong - Un tremplin pour acceder au marche chinois ?

Pénétrer le marché chinois offre la possibilité d’atteindre des centaines de millions de consommateurs dont le pouvoir d’achat augmente régulièrement. Une telle perspective attire toutes les entreprises internationales ainsi qu’un nombre croissant de projets voyant le jour localement. Le cadre légal et règlementaire chinois relatifs aux Investissements Directs Etrangers (« IDE ») ne cessant de s’assouplir, de plus en plus de sociétés étrangères choisissent de s’établir directement en Chine, sans constituer de structure intermédiaire à Hong Kong. Compte tenu de la complexité de l’environnement chinois, ce choix est-il stratégique ? Comment Hong Kong peut en réalité contribuer à votre stratégie d’investissement en Chine ?

Un laboratoire pour préparer son entrée sur le marché chinois

Faire des affaires en Chine n’est pas simple et les standards locaux diffèrent substantiellement de ceux auxquels les sociétés occidentales sont habituées. Les pratiques commerciales, la conduite des affaires, ainsi que la vitesse et l’ampleur des changements observés chez les consommateurs asiatiques, peuvent surprendre les plus aguerris des dirigeants. Les succès de marques étrangères établies en Chine reposent rarement sur le déploiement de leur business model occidental. Il s’agit bien plus souvent de marques ayant pris le temps de comprendre les particularités du marché local et d’adapter leur offre en conséquences.

Voilà pourquoi Hong Kong présente autant d’intérêt. Son environnement occidentalisé constitue un parfait laboratoire pour démarrer dans la région, se familiariser avec les pratiques locales, et tester le potentiel du marché. En outre, constituer une société à Hong Kong est beaucoup plus rapide et économique qu’en Chine. Et si l’essai est concluant, vous souhaiterez certainement vous déployer également en Asie Pacifique, ce pour quoi Hong Kong est mieux équipé que la Chine continentale.

 

La simplicité des procédures de structuration et restructuration

Pour établir une présence locale en Chine afin d’y commercialiser vos produits ou services, vous aurez vraisemblablement besoin de constituer une société à capitaux 100% étrangers (« Wholly Foreign Owned Enterprise » ou « WFOE »). A cette fin, procéder via une société-mère établie à Hong Kong offre plusieurs avantages :

  • Procédure : Les formalités de constitution de sociétés en Chine sont plus rapides avec une société-mère hongkongaise (qu’avec une société-mère établie ailleurs à l’étranger), et ce, pour des raisons très simples. Tous les documents sont déjà établis en langue chinoise, des agents chinois présents à Hong Kong peuvent certifier et notariser les documents officiels dans un délai de 5 jours (sans qu’il soit nécessaire de recourir à la procédure de légalisation consulaire), et les autorités chinoises sont plus familières avec le système hongkongais qu’avec ceux d’autres juridictions étrangères.
  • Pactes d’Actionnaires : Si vous investissez en Chine avec un partenaire (i.e. WFOE détenue par plusieurs actionnaires étrangers), vous souhaiterez conclure un pacte d’actionnaires. Or, compte tenu des restrictions du droit des sociétés chinois, notamment en matière de répartition des profits et de transferts d’actions, l’adoption d’un contrat soumis au droit de Hong Kong vous donnera davantage de flexibilité.

  • Résolution des Litiges : Si vous devez résoudre un différend commercial avec un tiers chinois, Hong Kong offre de solides options. Son cadre judiciaire reposant sur l’Etat de Droit et l’indépendance de la justice permet de saisir les juridictions locales et d’obtenir un jugement exécutoire en Chine. Par ailleurs, si vous choisissez de recourir à un mode alternatif de règlement des litiges, le Centre International d’Arbitrage de Hong Kong est certainement l’un des meilleurs en Asie.

  • Restructurations : En Chine, tout changement sociétal (i.e. augmentation de capital social, transfert d’actions, nomination de nouveaux dirigeants, etc.) engendre des procédures administratives relativement lourdes, et plusieurs mois sont souvent nécessaires pour obtenir la mise à jour de sa licence d’activité. Les choses sont beaucoup plus simples à Hong Kong, où tout changement social peut être enregistré en quelques jours. Cela présente des avantages à court-terme, mais également des simplifications significatives à long terme notamment au moment de revendre les actions d’une société-mère hongkongaise détenant une WFOE en Chine.

 

HK Epicentre des projets de Nouvelle Route de la Soie et de Super Baie de Canton-Hong-Kong-Macao

La Nouvelle Route de la Soie, initiée en 2013, est un projet ambitieux consistant à promouvoir la coopération économique le long des routes terrestres et maritimes reliant la Chine à plus de 65 pays. Par ailleurs, le projet de Super-Bai de Canton-Hong-Kong-Macao, dont les lignes directrices ont été publiées en février 2019, vise à renforcer la coopération et la coordination entre 11 villes du delta de la rivière des Perles.

De par ses infrastructures, sa connectivité, son expertise financière, son ouverture aux institutions et sociétés multinationales, Hong Kong est l’endroit idéal en termes de financement et gestion financière de tels mégaprojets régionaux. Ce positionnement fait de Hong Kong la scène internationale capable de promouvoir et capter les opportunités offertes par ces projets.

Connection des marchés financiers

La bourse de Hong Kong est connectée à deux places de marchés de Chine continentale : Shanghai depuis 2014, et Shenzhen depuis 2016. Hong Kong tient également un rôle clef dans le marché des obligations, qui depuis 2017, permet aux investisseurs chinois et étrangers d’échanger des obligations sur leurs marchés respectifs via des institutions financières partenaires établies en Chine et à Hong Kong. Les synergies avec les principaux marchés financiers de Chine continentale couvrent à présent les actions, les fonds communs de placement, les obligations, et potentiellement les produits dérivés.

RMB offshore et taux de change

Tandis que l’économie chinoise s’intègre de plus en plus au reste du monde, le Renminbi (« RMB ») est davantage utilisé dans les échanges commerciaux et les investissements. Hong Kong est à cet égard le premier centre RMB offshore au monde, et sert à la fois les banques et sociétés locales et étrangères. Cela permet aux entreprises d’utiliser Hong Kong pour lever des fonds de manière efficace, tout en s’appuyant sur des pratiques internationales et en gérant avec davantage de flexibilité des fonds levés à l’étranger, directement libellés en RMB.

En outre, gérer ses liquidités depuis Hong Kong (au niveau d’un siège social local) présente d’autres avantages en cas de fluctuations des taux de change. Hong Kong étant un marché de capitaux libre, où le dollar de Hong Kong est indexé au dollar américain, et où les comptes bancaires sont disponibles en multidevises, il peut être stratégique de partager sa trésorerie disponible entre Hong Kong et la Chine.

Plus attractif que jamais, le “Port Parfumé” offre des avantages uniques et demeure une juridiction stratégique pour investir en Chine. Au vu d’une intégration grandissante entre Hong Kong et la Chine du Sud, et de l’avenir de la Super Baie de Canton-Hong-Kong-Macao, Hong Kong reste essentiel pour établir une présence en Chine.

Sollicitez notre aide pour établir votre structure à Hong Kong.  

Contactez-nous

Back to top